La Fondation Arc-en-Ciel

Gestionnaire d’établissements de soins, d’accueil et de service à la personne en Franche-Comté

Implantée dans les quatre départements de la Franche-Comté (Doubs, Jura, Territoire de Belfort, Haute-Saône), la Fondation Arc-en-Ciel accompagne toute personne fragilisée par la maladie, le grand âge ou le handicap.

40 ans au service de la générosité

La Fondation Arc-en-Ciel est née en 1981 à l’initiative de trois associations issues de la communauté protestante du Pays de Montbéliard.

Elle a été le fruit d’une décision prise en commun, à Beaucourt le 14 juin 1980, sous l’impulsion du pasteur Charguéraud, en réunissant trois associations :

  • l’Association d’Action Éducative spécialisée de Belfort et du Pays de Montbéliard, ayant succédé à l’Association du Patronage, fondée en 1849 ;
  • l’Association Protestante de Bienfaisance pour l’Hospitalisation des Vieillards qui, depuis 1943, accueille les personnes âgées à la Maison de Retraite « La Maison Blanche » de Beaucourt ;
  • l’Association Paroissiale de l’Église Évangélique Luthérienne de Montbéliard.

La Fondation Arc-en-Ciel a ainsi été pensée comme un intermédiaire entre intérêt général et fonds privés.

En référence à son histoire et ses statuts, la Fondation est membre du Synode de l’Église Protestante Unie de France et membre adhérent invité de la Fédération de l’Entraide Protestante.

Elle reconnait l’importance pour les personnes accueillies de l’accès à la spiritualité. La Commission Aumônerie de la Fondation Arc-en-Ciel, identifiée dans ses statuts, porte cette ambition. L’aumônier-coordonnateur s’assure de la réalité de cette volonté et du respect des principes de laïcité tels qu’énoncés dans la charte nationale de la laïcité dans les services publics (2007) et les recommandations de la Haute Autorité de Santé.

Reconnue d’utilité publique, la Fondation conduit une mission à but non lucratif, se positionnant en alternative et en complémentarité aux secteurs public et privé commercial.

Contrairement à une association, une fondation ne dispose pas de membres. Aux côtés des salariés, de nombreux bénévoles participent à l’action de la Fondation commençant par les administrateurs qui composent son conseil d’administration.

Tout excédant financier réalisé par la Fondation est directement réinvesti au profit des usagers et pour améliorer les conditions de travail de ses professionnels.

  • La Fondation Arc-en-Ciel promeut des valeurs humanistes présentes dans la tradition biblique et laïque du courant associatif.
  • Elles engagent chacun à l’exigence, à l’humilité, à la critique et à l’autocritique.
    La Fondation s’engage pour la reconnaissance et le rétablissement de la dignité de chaque personne accueillie ou accompagnée. Elle veut contribuer à son épanouissement affectif, moral, spirituel et social. Elle œuvre pour le maintien de chaque personne accueillie dans le tissu social.
  • La Fondation combat la souffrance et refuse de la considérer comme inévitable, acceptable, voire comme une punition ou une épreuve divine. Elle reconnaît toutefois que la souffrance morale peut être pour la personne l’occasion d’une maturité nouvelle et d’une quête de sens qui nécessite alors écoute et accompagnement.
    La Fondation est profondément attachée à la primauté du service rendu à la personne dans sa globalité dont elle s’efforce de prendre en compte toutes les dimensions.
  • La Fondation veille à ce que la personne accompagnée soit actrice de sa vie et de son projet, participe directement à sa prise en charge et que ses demandes et ses besoins soient sollicités, entendus et pris en compte. La Fondation promeut l’égalité d’accueil et de traitement à l’égard des personnes.
  • La Fondation veut être un lieu d’engagement et d’épanouissement professionnel pour ceux qui contribuent à son œuvre

La Fondation Arc-en-Ciel participe au monde sanitaire et social associatif. D’utilité publique, elle conduit des missions d’intérêt général et de services rendus au public. Ses statuts font référence à l’action sociale et culturelle.

Elle est un acteur de l’Économie Sociale et Solidaire et participe au développement de ce secteur en nouant des relations partenariales (entreprises, associations). Les Associations des Amis des établissements ne sont pas gestionnaires mais soutiennent chacune un établissement. Elles partagent le projet de la Fondation et contribuent à sa réalisation. Elles sont des partenaires privilégiés de la Fondation. Les relations sont basées sur une reconnaissance mutuelle de la place et du rôle de chacun.

Elle est membre de :

  • la Fédération des Etablissements Hospitaliers & d’Aide à la personne Privés non lucratifs (FEHAP)
  • l’Union Régionale Interfédérale des Organismes Privés Sanitaires Sociaux (URIOPSS)